Ah, Bali… ! Lorsque j’ai décidé d’entreprendre ce beau voyage, j’ai soudain eu l’impression que tout le monde autour de moi y était déjà allé!!
Du coup, pour une fois j’ai eu le plaisir de recueillir pas mal de conseils avant mon départ. Et voilà pour toi, voyageur, l’itinéraire que je te conseille pour passer près de 3 semaines sur cette île magnifique! Si tu aimes la plongée, les escapades hors des sentiers battus, la rando, les plages, la découverte culturelle et culinaire, je pense que tu y trouveras ton bonheur!

NB: Carte dynamique disponible en fin d’article

Avant de partir…

Avec quel bagage voyager? Valise ou sac à dos?

Si tu hésites sur le bagage à prendre pour ton voyage, ne cherche pas plus loin: évite clairement les valises à roulette, très peu approprié au type de voyage que je te propose là.
A moins que tu ne comptes te poser dans un hôtel et rayonner autour pour des excursions à la journée, le sac à dos est clairement la meilleure option. En effet, tu vas être amené à prendre des bateaux où l’embarquement se fait les pieds dans l’eau, sur la plage directement, autant dire que tu peux oublier les roulettes! Les routes sont aussi plutôt mal adaptées pour la valise. Avec un bon sac à dos, tu t’éviteras de nombreuses galère!
Je te recommande aussi vivement d’acheter un sac de protection étanche pour ton sac, ce qui le protégera pendant le transport (avion et bateau) en plus de le sécuriser!

Itinéraire: Bali et Gili en deux semaines et demi (18 jours)

Jour 1: Arrivée

Arrivée par le vol de nuit China Eastern
Hotel: Restu Hotel, Kuta
Pas forcément le lieu le plus sympa de Bali, mais l’hôtel est un bon choix en terme de rapport qualité prix, l’hôtel est correct et calme. Kuta est horrible en revanche et à fuir aussi vite que possible le lendemain!

Jour 2: Kuta, Sanur et Nusa Lembongan

Comme je disais, Kuta est un lieu oppressant. Bondé de touriste, de taxis et de vendeurs qui te sollicitent tous les 3 mètres, aucun espace pour les piétons, et de nombreux arnaqueurs!
En revanche, c’est un lieu pratique comme point de départ pour régler tes détails logistiques, en particulier carte SIM, monnaie et change.

Attention aux propositions de change trop alléchantes!! A ce sujet je te recommande vivement la lecture de mon article sur l’arnaque très répandue des agences de change, dont nous avons nous-même été victime.

Si le cœur t’en dit, tu peux pousser jusqu’à la plage de Kuta avant de partir vers Sanur, à environ 20/30 minutes de là en taxi (90.000 Rp en Grab)

Depuis l’extrémité du port de Sanur, embarquer vers Nusa Penida à bord du speed boat public (moins cher). Pense à négocier le prix affiché, ça marche souvent!
Prix officiel: 200.000 Rp/Pax. Prix négocié: 150.000 Rp/pax
Départ du dernier bateau public à 17h (bon, en fait 17h30 car la ponctualité et les indonésiens, ça fait 3…)

Astuce

Départ les pieds dans l’eau donc pense à prendre des tongs ou des chaussures que tu peux facilement enlever ET porte plutôt un short pour éviter de mouiller tes habits.

Jour 3: Nusa Lembongan et Nusa Ceningan en scooter

Je te recommande de louer un scooter pour faire le tour de l’île sur la journée. Si tu ne conduits pas, il y a aussi des options vélo (mais il fait assez chaud), les routes grimpent un peu par endroit mais c’est faisable. Autre option: le transport (type tuk tuk) avec chauffeur, forcément plus cher.

Les lieux à voir sur l’île:

  • Mushroom Bay Beach
  • Sunset point et le Cloudland Bar pour sa vue panoramique
  • Dream Beach, où il est à priori assez dangereux de se baigner (grosses vagues) mais que tu pourras admirer depuis le Swing (balançoire) qui la surplombe
  • Devil’s Tear (<3 <3). Notre coup de coeur, à ne surtout pas rater !
    • Un point sublime où les vagues qui s’engoufrent dans la roche sont recrachées en jet de crachin, dans un bruit de rugissement impressionnant.
    • ATTENTION à ne pas trop t’approcher du bord (pour un selfie par exemple), certaines grosses vagues peuvent te surprendre, et si tu tombes autant te dire que tu as 100% de chances de ne pas t’en sortir…
  • Pause déjeuner au Mama Mia Bar and Grill pour profiter de sa superbe vue sur le lagon (bleu époustouflant) et de sa bonne cuisine (mais surtout, une petite bière Bin Tang bien fraîche!)
  • Yellow Bridge, le pont très étroit qui relie les îles de Nusa Lembongan et Nusa Ceningan
  • Sur Nusa Ceningan, ne manque pas le Blue Lagoon (<3 <3), un spot magnifique où les vagues viennent se briser contre la falaise.
    • Même recommendation que pour Devil’s Tear: c’est beau mais ne te laisse pas surprendre par les vagues!
  • Mahana Point: beau point de vue sur les rouleaux en furie.
  • Secret beach: parfait pour (enfin) une petite baignade, un peu à l’abris des grosses houles.
  • Pause raffraichissante à Kuun Sunset ou l’un des établissements voisins similaires qui longent la lagune, avec accès plage et swings (balançoires)
  • Retour à Nusa Lembongan par la voie nord, en longeant les mangroves.
  • Profite du (magnifique) coucher du soleil avec des bières fraîches au Blue Corner bar, sur la plage.

Jour 4: Nusa Lembongan et manta tour

Une journée parfaite pour faire un tour en snorkeling (randonnée palmée) qui promet de voir des coraux, des mangroves mais aussi et surtout des raies manta autour de Nusa Penida, la plus grande mais aussi la plus sauvage des trois îles de l’archipel.
Lever matinal pour un départ en bateau depuis la plage à 8h.

3 spots de snorkeling au programme:

  1. Mangrove, sur Nusa Lembongan. Pas très intneressant selon moi
  2. Cristal Bay, sur Nusa Penida. Pour les coraux et, si tu es chanceux, des tortues
  3. Manta Bay, sur Nusa Penida (ne pas confondre avec Manta Point, le fameux spot de plongée, station de nettoyage pour les Mantas). Pour les raies mantas (mais non garanti!)

Retour à la plage de départ à 11h.

L’avis French Touch Travel sur le tour en snorkeling

D’une façon générale, même si je ne regrette pas ce tour, j’ai un avis très mitigé dessus et en particulier au sujet de la sécurité à bord. Nous avons été mis en danger à plusieurs reprise par le capitaine, et je ne recommanderai pas par exemple de le faire avec des enfants ou des personnes qui ne sont pas de bons nageurs. Les courants sont très forts, la mer très agitée surtout à Manta Point, et plusieurs personne du groupe ont été en difficulté, une a même failli se noyer.
Si tu prévois de rester quelques jours à Nusa Penida, je pense que cette sortie n’est pas necessaire et que tu auras une bien meilleure experience depuis Penida (en partant de la plage).

Pour plus d’information, inclus les détails logistiques de où, quand, comment, et combien réserver, voir larticle dédié.

Après-midi détente à l’hôtel (piscine) ou sur la plage.
Et bien sûr, coucher de soleil toujours magnifique sur la plage de Jungutbatu.

Côté pratique: Où manger, boire un verre et dormir sur Nusa Lembongan?

Jour 5: Vers les îles Gili

Départ matinal vers les îles Gili depuis Nusa Lembongan, avec la compagnie de fast boat Ekajaya. Pour toutes les informations pratiques et déroulé détaillé de la traversée, c’est par ici!

Astuce

Départ les pieds dans l’eau donc pense à prendre des tongs ou des chaussures que tu peux facilement enlever ET porte plutôt un short pour éviter de mouiller tes habits.

Après-midi à Gili, au choix entre Gili Trawangan, Gili Meno ou Gili Air selon où tu as jeté ton dévolu et l’atmosphère que tu recherches. Nous avons opté pour Gili Trawangan, plus animée.
Je te conseille de louer (ou négocier avec ton hôtel) un vélo pour te déplacer plus vite dans ces îles où les voitures sont interdites. Outre les véhicules motorisés, ce sont les chiens qui manquent également au paysage. Bref, tout pour passer une bonne nuit au CALME.

Et parlant d’animation, c’est une parfaite soirée pour sortir profiter un peu de la fête sur l’île! Tu peux te balader de bar en bar: Jungle, Sama Sama, reggae bar (qui ferme plus tard); Jiggy Booze bar . A noter que la plupart des bars ferment à minuit.

Jour 6: Snorkeling autour des îles Gili

Un jour parfait pour programmer un tour de bateau autour des îles et faire du snorkeling.
Côté pratique: tu devras choisir entre le tour du matin (10h30 à 15h30), 100.000 Rp, ou de l’après-midi (13h à 17h), 150.000 Rp. A priori les tours du matin sont plus prisés. J’ai choisi le tour de l’après midi avec Pasar Sani Tour, et nous étions 18 sur le bateau (quand même).
Voilà les arrêts au programme:

  1. Statues sous-marines NEST, une sculpture sous-marine de Jason DeCaires Taylor immergées au large de Gili Meno, face à l’hotel Bask, en 2018 pour en faire un éco-corail. 42 figures humaines inspirées de vrais modeles sont ainsi disposées en cercle à environ 4 mètres de profondeur. Le paradis des instagrammeurs aquatiques!
  2. Turtle Heaven: un chouette moment de recherche de tortues en collectif, où l’on prend plaisir à nager avec des dizaines d’entre elles (avec un peu de chance) au large de Gili Meno où elles viennent toute l’année pour pondre.
  3. Bancs de poissons colorés à Gili Air, très amusant surtout si tu les nourris.
  4. Un arrêt sur Gili Air d’environ 1h pour se restaurer à un warung local (je recommande le warung Firda) ou explorer l’île rapidement.

Conseil

Pense à prendre du pain ou des céréales pour nourir les poissons dans le dernier stop de snorkeling au large de Gili Air!
Et n’oublie pas ta crème solaire, voir (comme moi) ton rash guard*, pour passer des heures à barboter dans l’eau sans craindre les coups de soleil. Certes moins sexy pour tes photos instagram mais tu me remercieras 😉
=> Tu ne vois pas bien ce que c’est? Clique ici pour avoir un exemple de rashguard ou même acheter ce produit.

Au retour du snorkeling, tu peux faire un tour de l’île en vélo ou te balader à pied pour aller voir le coucher du soleil!

Conseil

Pense à prendre une lampe frontale si tu explore l’île à la tombée du jour car les rues de Gili Trawangan sont très sombres voire pas éclarées du tout!

Jour 7: Plongée à Gili

Si comme moi tu aimes faire de la plongée pendant tes voyages – sans forcément que le séjour ne tourne QUE autour de ça, surtout si tu es accompagné d’amis qui ne plongent pas – je te recommande de faire une plongée à Gili.
Tu peux envisager cette activité en environ 2h, sans bloquer la journée entière, et les spots sont vraiment sympa. Tu y verras presque toujours des tortues! (mes favorites!)

=> Voir mon article plus détaillé sur la plongée à Gili (prix, centres, site, meilleure période, etc.)

Je te recommande Turtle Point avec Persona Dive Center. Une plongée magnifique, où tu auras la chance de croiser des tortues et peut-être même un requin à pointe blanche!

Côté pratique: Où manger, boire un verre et dormir sur Gili Trawangan?

Jour 8: Vers Ahmed et le temple Lempuyang

11h: Départ par le fast boat de Freebird Express vers Amed, sur Bali. Inutile de rappeler que, comme les voyages précédents en bateau, le départ se fait les pieds dans l’eau donc je te conseille de porter des chaussures et vêtements adaptés!

Conseil

Freebird Express est la seule compagnie de bateau à ce jour qui propose le trajet Gili T – Amed. En haute saison, pense à réserver ton trajet un peu en avance (au moins la veille au soir si tu es aussi à l’arrache que nous) pour t’assurer une place car la capacité est assez limitée.
Le trajet Gili Trawangan – Amed coûte 300.000 Rp /personne, et inclu un transfert en van jusqu’à ton hôtel, à Amed (qui est une municipalité assez étendue.

Après un stop sur Gili Air et Lombok, tu arrives à Amed vers 13h.

Le temps du check-in, d’un déjeuner bien mérité, il te reste encore assez d’heures devant toi pour envisager une balade en scooter jusqu’au temple Lempuyan, l’un des 9 temples directionnels de Bali (responsable de l’Est et du Blanc), hélas rendu que trop célèbre par de nombreux touristes et instagrammeurs.
Lempuyan se situe à environ 40 minutes de scooter par une route magnifique mais très sinueuse et pentue, ou bien à environ 30 minutes si tu choisi la route plus facile qu’empruntent les bus.

Bon à savoir

Comme dans tous les temples hindous, le port d’un sarong (sorte de paréo) est obligatoire pour tous, hommes et femmes. Pense à amener le tien! Sinon, tu peux en louer un à l’entrée du temple pour 10.000 Rp.
Les droits d’entrée au temple se font sur donation. J’ai pour ma part donnée 10.000Rp de donation (en plus du prix de l’éventuelle location, si tu n’as pas pensé à prendre ton propre sarong).

Même si tu le voulais, tu ne pourrais pas manquer Heaven’s Gate ou la Porte du Paradis, que l’on pourrait aisément rebaptiser Instagram Gate tant ce site magnifique est pollué par les files de touristes qui attendent des heures durant leur tour pour perpétuer une vile illusion d’optique, avec la complicité d’une photographe agréée qui, armée d’un petit miroir de poche, prend des photos de sorte à faire croire que le sol est recouvert d’une pelicule d’eau.
En fait il n’en est rien… Mais surtout, les personnes qui ne souhaitent PAS se soumettre à cette mascarade ne peuvent même pas photographier la porte en toute quiétude, ou se faire photographier de façon normale devant celle-ci.
Bien que la plupart des touristes d’arrêtent au premier, il y a 7 temples au total à Lempuyan, en plus ou moins bon état. Il faut compter 4 bonnes heures de marche et 1700 marches dans la jungle pour atteindre le dernier, situé au sommet de la montagne.
Apparemment, il est aussi possible de négocier les services d’un moto taxi pour se rapprocher du sommet.
Si tu compte faire ce périple, programme ta visite tôt le matin pour éviter les grosses chaleurs (nous n’avons, pour notre part, pas pu le faire par manque de temps).

Jour 9: Ahmed et plongée dans l’épave du Liberty

Lever très matinal pour partir plonger à 6h30 sur l’épave du USS Liberty, un bateau américain de la 2e Guerre Mondiale, à l’histoire incroyable.
L’épave aurait d’abord été torpillée deux fois par les japonais sans toutefois couler. Puis rapatriée et remorquée le long des côtes balinaises mais abandonnée dans les années 50 sur une plage vers Tulemben faute de moyens. Enfin, la nature a donné son petit coup de pouce puisqu’une forte éruption volcanique du Mont Agung, en 1963, a provoquée une coulée de lave pile à l’endroit où le bateau était échoué, et poussé le navire dans les flots pour le plus grand bonheur des plongeurs et des snorkelers.
Le USS Liberty, qui mesure 130 m, se trouve désormais sur une pente sableuse entre 5 et 30 m de profondeur, en eau très claire ce qui permet également aux non-plongeurs d’admirer une partie du navire en snorkeling. Le site est classé comme l’une des plus belles épaves du monde, et personellement c’est effectivement l’un des plus beaux endroits que j’ai exploré en plongée, peuplé de nombreux poissons (certains très gros, d’autres très curieux! ) et même de tortues. Une très bonne visibilité aussi (contrairement aux épaves que j’ai vu à Subic, aux Philippines…). Un vrai régal!

Astuce

Nous avons choisi de plonger avec Fab Dive, tenu par un français, et qui justement propose cette plongée très matinale pour éviter la grosse foule sur le site. C’était une super expérience! Nous étions 3 plongeurs avec un dive master, tous seuls dans cette immense épave, entourés de poissons qui chassaient et s’animaient autour de nous sans crainte, ce qui a rendu l’expérience encore plus magique!!
Quand, en remontant à la surface, nous avons vu la foule qui se préparaient à plonger, nous n’avons pas regretté une minute d’avoir écourté notre nuit!

La matinée se poursuit avec une 2e plongée dans un autre site local, Batu Belah, où nous sommes à nouveau seuls dans un paysage de très beaux coraux et de nombreux animaux et poissons. Un régal.

Côté Pratique: Où manger et dormir à Amed, Bali?

Jour 10: Vers Ubud

Il est temps d’aller à Ubud, la capitale spirituelle de l’île de Bali!
Pour le trajet, je te recommande d’essayer de partager un taxi, qui te coûtera 450.000 Rp en tout. Ce qui, entre 3 passagers, revient moins cher que la navette (qui coûte de 175 à 200.000 Rp/personne).
Compte 3h pour le trajet, car la route, montagneuse, est très saturée donc la vitesse est ralentie par les nombreux camions.

Après-midi d’exploration d’Ubud, de ses ruelles et nombreuses boutiques d’artisanat.

Coucher du soleil sur les rizières, devant un café ou un verre, au Café Pomegranate.

Astuce

Nous avons eu de la chance, mais si tu veux vraiment être sûr d’avoir le meilleur spot je te conseille de réserver la table face aux rizières, assis sur le sol, au Café Pomegranate.
Par contre côté boisson/plat ne t’attends pas à de la qualité, j’ai été très déçue et ça ne vaut pas la peine d’y programmer ton dîner, un verre au coucher du soleil suffira.

Jour 11: Ubud, Monkey Forest et massage

Matin: Monkey Forest

Ami des bêtes où pas, profite de cette journée pour visiter la célèbre Monkey Forest d’Ubud. C’est un très beau site, une étendue de jungle étonnante au milieu de la ville où pullulent les singes.
L’entrée dans la Monkey Forest coûte 80.000 Rp pour les adultes, 60.000 Rp pour les enfants jusqu’à 12 ans.
Au total, ce sont près de 600 macaques qui vivent dans cette forêt sacrée. Ils en franchissent d’ailleurs parfois les limites, donc on peut en apercevoir certains se promener sur la route qui borde la Monkey Forest.
J’ai beaucoup apprécié la visite pour ma part, entre les temples aux statues incroyables et improbables, et les singes qui me fascinent et me font rire. Mais c’est aussi le premier endroit où ils m’ont un peu inquiété – et encore, nous venions préparés!
Pense à aller dire bonjour à Nestor, un singe aveugle de 11 ans gardé en cage pour le protéger de ses congénères, qui nous a beaucoup ému et adore le contact et les caresses ainsi que les massages.

Attention

  • Les singes peuvent se montrer assez aggressifs s’ils pensent que tu as de la nourriture ou tout autre objet qui les intéresse dans ton sac. Nous avons été témoin de beaucoup de touristes volés par les macaques, et d’enfants plutôt terrorisés par ces petits délinquants. Je te conseille vivement de cadenasser ton sac à dos, et d’y enfermer tout objet (surtout précieux) que tu pourrais porter, notamment lunettes de soleil, casquette, et même crème solaire…
  • Encore une fois, les singes sont TRÈS chapardeurs et fourbes, donc fais très attention à ton téléphone et ta caméra! Ils n’hésiteront pas à te l’arracher des mains pour s’en servir comme monnaie d’échange contre de la nourriture (malin, le singe!)
  • Il y a de nombreux bébés singes dans le parc. Ne les touche surtout pas, la mère pourrait t’attaquer. En revanche, si ce sont le bébés singes qui te grimpent dessus, tu peux te laisser faire calmement.
  • Il est interdit de nourrir les singes du parc, sauf avec des bananes qui peuvent être achetées dans le parc.

Après-midi: Massage relaxant

Tu peux profiter de l’après-midi pour t’offrir un bon massage relaxant dans l’un des nombreux centres d’Ubud.
Personnellement, j’ai testé le Cantika Natural Spa Alami, avec un soin full body + scrub + bain de fleurs parfumé pour 2. C’était certes un peu cher (295.000 Rp/Personne +10% de taxe) mais vraiment agréable et relaxant. Un pur régal!

Jour 12: Ubud, cours de cuisine et danse Kacak

Aujourd’hui, je te propose de faire un pas de plus dans la découverte de la culture balinaise, entre cours de cuisine locale et danses traditionnelles.

Matin: Cours de cuisine locale

Commence par un cours de cuisine balinaise. Je te recommande le cours du matin, pour pouvoir faire le tour du marché local, avec Periuk.

Le pick-up à l’hôtel est aux alentours de 7h30, après le petit déjeuner, et le retour vers midi.

Au programme de cette demi-journée:

  • Marché local (matin uniquement)
  • Rizières et explication sur le système d’irrigation et la plantation de riz
  • Confection d’offrandes
  • Cours de cuisine (groupe d’environ 10 personnes)
    • soupe
    • poulet au curry
    • poisson
    • tempey
    • salade
    • poulet satay
    • riz à la balinaise
    • sauces peanuts, balinaise et piquante
    • crêpes balinaises vertes au coco

Soir: Danses Kaçak et Fire Dance

En fin de journée, laisse-toi entraîner dans le rythme entêtant de la danse Kacak, une danse autour du feu avec pour seule musique le gametan, un choeur d’une centaines d’hommes qui produisent des sons avec leur seule bouche, tout en s’agitant de soubressauts et de balancement.
Ils sont à la fois orchestre humain et décors, tandis que l’histoire épique de Ramayana, issue de la mythologie hindoue, se déroule sous nos yeux.
La danse Kaçak a été créée dans les années 1930, et emprunte également à des thèmes de l’exorcisme sanghyang.
La danse Kaçak est suivie de la danse du feu, où durant une quinzaine de minute un danseur aux pieds nus se démène sur des braises ardentes. Cette transe du feu est absolument impressionnante, et tu ne manqueras pas d’empathie pour ce danseur sur braises!

Conseil

Par sécurité, je te recommande de t’asseoir dans les gradins sur le côté de la scène, et surtout un peu loin du bord de la scène. Des braises peuvent sauter par-dessus le bord de la piste de danse.

Plusieurs temples proposent des représentations de ces danses Kacak et traditionnelles. Tu peux regarder lesquels sont disponibles en fonction des soirs.
Pour ma part, j’ai assisté à ce magnifique spectacle au temple Pura Dalem Taman Kaja. C’est un petit temple dans le centre de Ubud, la représentation est intimiste et j’ai apprécié cela, versus de plus grands temples bien plus touristiques et prisés des tours operators (surtout chinois!).
Le billet coûte 75.000 Rp, et le spectacle, qui dure 1h environ, a lieu tous les mercredi et samedi soir, à 19h30.

Jour 13: Vers Munduk et temple Ulun Pura

Depuis Ubud, départ par la route direction Munduk. Nous avons loué un scooter pour faire ce périple à 2, mais il est aussi possible de le faire en taxi par exemple.

Etape 1: Temple Pura Luhur Besikalung

Situé à 1h30 de route depuis Ubud, le temple Pura Lhur Besikalung est un petit havre de paix loin des sentiers battus, au milieu des rizières de Jatiluwih. Il était tout à fait désert lorsque nous y sommes allé, aucun touriste (ni Instagrameur!) à l’horizon, et cette authenticité fait autant de bien que ce calme.

Etape 2: déjeuner près du marché « traditionnel » Bedugul

Bon, en fait ce marché a surtout l’air d’un lieu touristique, où on nous parle même en français (!!) donc nous fuyons assez vite.
Mais c’est pour nous l’occasion d’une pause déjeuner apprécié dans un boui-boui qui ne paye pas de mine: le warung Muslim Sale Kelinci Ponorogo. Plats copieux et bon marché, avec les 9 brochettes satay à 30.000Rp et le Nasi Goreng à 20.000Rp. Ici par contre aucun touriste, et personne ne parle anglais mais la cuisinière est très accueillante!

Etape 3: Temple Ulun Danu Beratan

Sur la route de Munduk se situe le célèbre temple Ulun Danu Beratan, souvent montré comme l’un des emblèmes de Bali. L’entrée est à 50.000Rp, et si tu t’étonnes que le port du sarong ne soit pas imposé, tu comprendras vite, une fois la barrière passée, que ce lieu n’a plus grand-chose de religieux. L’ambiance est assez étrange, un peu à la « Disneyland », avec des bâtiments hétéroclites et des touristes partout.
Néanmoins, le meru (tour) sur le lac est vraiment très beau et vaut le détour pour une photo inoubliable.

Etape 4: Route vers Munduk

La route peut être très embouteillée, mais elle est vraiment très belle, bordée d’un côté par les twin lakes (lacs jumeaux) et de l’autre par une vision vertigineuse sur les nuages. L’arrivée à Munduk, alors que les nuages s’accrochent à la montagne, est particulièrement belle.

Jour 14: Munduk

Profite de cette journée pour explorer les environs de Munduk, connu pour ses cascades et ses superbes rizières.
Ne rate pas la Red Coral Waterfall (cascade du corail rouge), à seulement 10 minutes de marche depuis l’entrée (qui coûte 20.000Rp / personne). La visite est rapide, il n’est pas vraiment possible de s’y baigner et il n’y a nulle part où se poser à proximité donc c’est surtout pour la séance photo.

Jour 15: Banjar et retour à Ubud

Etape 1: Eaux thermales Air Panas à Banjar

Après Munduk, direction le nord pendant environ 40 minutes de route, pour se baigner dans les sources d’eau chaude d’Air Panas, à Banjar. C’est vraiment un très joli endroit, assez touristique mais tout à fait praticable. Tu sera séduit par les fontaines en forme de tête de dragon qui déverse sur les baigneurs l’eau très chaude à la légère odeur de soufre.
L’entrée des thermes coûte 20.000Rp par personne, plus le parking sur donation si tu viens avec ton véhicule (2.000Rp pour un scooter).
Compte environ 1h de pause dans ce lieu de détente avant de reprendre la route.

A noter qu’il y a de nombreuses échoppes de souvenir et sarong à l’entrée des sources d’eau chaude. J’ai pu constater que les prix n’y étaient pas du tout interessant, donc pas de très bonne affaire à faire là!

Etape 2: Cascade Aling Aling

Cette cascade est situé à 1h de route en longeant la côte de Lovina, et est l’un des sites recommandé dans le coin! Cette cascade, qui en fait est un enchaînement de 4 cascades, est en particulier connue pour les sauts que tu peux y faire. Il est possible de te faire accompagner par un guide, à l’entrée.

Hélas je ne peux pas t’en dire plus sur la cascade en soi, car en arrivant sur place – un peu tard car nous avons crevé entre-temps mais c’est une autre histoire – il s’est mis à pleuvoir fortement donc nous nous sommes réfugié dans un warung en face (warong D’Bucu) avant de rebrousser chemin. Si tu as expérimenté cette cascade, n’hésite pas à partager ton avis en commentaire!

Etape 3: retour à Ubud

Depuis Aling Aling, compte bien 2h30 de trajet par la route montagneuse.
Au passage, si comme nous tu optes pour faire ce périple en scooter, ne te fie pas à l’itinéraire de Google Maps qui conseille certains « raccourcis » scooter en réalité totalement impraticable!

Jour 16: Treck lever du soleil au Mont Batur

La nuit sera courte, et pour cause! Le pick-up à l’hotel pour faire le treck du volcan Mont Batur est à 2h30 du matin!
Après une heure de route, l’expédition inclu une courte pause café / bananes frites dans un warung. J’avoue que ça a un peu de mal à passer, à 3h30 du matin.
Puis vient le départ pour le treck, depuis un parking absolument BONDE. A ce moment, il est environ 4h15 du matin. Et même si tu es un marcheur, ton rythme d’ascension sera frustré par la quantité de personne faisant l’ascension. En fait, c’est vraiment une procession – en témoigne les rangées de lampes torches dans la nuit.
Avec un bon rythme, tu atteindras le sommet vers 5h50 si tu ne fais pas de pause. Là, il te reste à trouver une bonne place pour observer le plus beau spectacle qu’il soit: le lever du soleil au-dessus des nuages, d’un l’ac et de la mer, avec au loin les volcans Mont Agung fumant et un autre sommet, que je crois être le Mont Rinjani sur Lombok. Si tu as de la chance, quelques macaques et chiens errants pourraient étonnamment t’accompagner pour compléter le décors!
La redescente, vers 6h45, est vertigineuse et l’on se rend bien compte de l’effort produit durant l’ascension, dans l’obsurité.
Arrivée sur le parking vers 8h30. Sur le chemin du retour, le véhicule marque un arrêt dans une ferme de production de café Luwak (civette) pour une visite et une dégustation gratuite.
Le retour à l’hotel se fait vers 11h du matin – à ce moment-là, tu as déjà l’impression qu’il est 17h!
Profite de l’après-midi pour te reposer ou chiller dans les rues d’Ubud, avec ses petites boutiques et son marché. Ou bien te détendre dans un spa, peut-être?

Conseil pour l’ascension du Mont Batur

  • Pense à prendre une lampe torche, idéalement une frontale. Même si les agences touristiques t’assurent qu’elles seront fournies dans le package, nous avons pu constater que soit les guides n’en avaient pas (ou pas assez), soit elles étaient de très mauvaise qualité (quand elles fonctionnaients). Mieux vaut être prudent. Le modele premier prix de chez Décathlon fait l’affaire.
  • De bonnes chaussures sont très recommandées! Ca semble bateau, mais nous avons vu des gens en sandales ou en tong, et c’est vraiment dangereux pour tes chevilles! Donc pense à prendre au moins une bonne paire de basket (voire des chaussures de marche si tu penses faire d’autres trecks sur la route).

Jour 17: Temple Tanah Lot et Canggu

Etape 1: Temple Tanah Lot

Une autre belle expédition à faire depuis Ubud est le temple Tanah Lot, à une heure de route. Tout à fait faisable en scooter, ou bien en taxi.
L’entrée du temple coûte 60.000Rp / personne, et le parking 3.000Rp pour les scooters.
Le temple, reconnaissable à ses murs noirs, est situé sur une avancée sur la mer. Nous y étions à marée haute, ce qui rendait le spectacle particulièrement impressionnant. Les vagues viennent s’écraser sur les rochers au pied du temple.
Le site est magnifique, et plutôt étendu. Tu pourras également t’y restaurer, et profiter de différents points de vue sur le temple le long de la côte.

Etape 2: Canggu

Pursuit la route jusqu’à Canggu. Cette plage très étendue est très belle, pas très dense en terme de visiteurs. Tu pourras t’y baigner en restant près du bord car les vagues sont fortes, ou bien t’adonner au bodybord ou au surf. Ou, comme nous, à la contemplation des surfeurs plus ou moins expérimentés et de leur lutte pour remonter les vagues à contre-courant avant de s’élancer sur les rouleaux propices.

Etape 3: Retour à Ubud… ou pas

Retour à Ubud pour la dernière soirée dans cette ville.
Ou, si tu n’es pas en scooter, tu peux aussi passer la nuit vers Canggu et profiter d’une belle soirée sur la plage dans cette station de surfeurs.

Jour 18: Vers Jimbaran

Visite et journée détente sur la plage de Jimbaran, dans la partie sud de Bali.
A noter qu’un Gojek (VTC) entre Ubud et Jimbaran te coûtera environ 315.000Rp.
La fin de journée est spectaculaire sur cette plage, où tu verras soudain affluer de nombreux cars de touristes pour admirer le coucher du soleil tout en engloutissant à la va-vite un dîner à la chaine. Assez étonnant. Mais vers 19h, une fois les cars de touristes parties, à toi la soirée tranquille les pieds dans le sable en dégustant un délicieux poisson grillé.

Jour 19: Temple Uluwatu et départ

Etape 1: Temple d’Uluwatu

Pour ce dernier jour sur l’île des Dieux, je te propose de finir en beauté avec la visite du célèbre temple Uluwatu, au Sud de l’île. Le temple est situé à l’aplomb d’une falaise vertigineuse sur laquelle viennent s’écraser les vagues. Le panorama est superbe. Personnellement j’ai passé un long moment à le contempler.
Il y a beaucoup de singes chapardeurs sur le site, donc tout comme pour le Monkey Forest, fait bien attention à tes affaires!

L’entrée à Uluwatu coûte 30.000Rp / personne. Le parking pour scooter est à 1.000Rp, 2.000Rp pour les voitures.

A noter qu’il est conseillé dans tous les guides touristiques de visiter Uluwatu à l’heure du coucher de soleil, pour admirer la représentation quotidienne des danses Kacak et Fire dance. De fait, l’affluence en fin de journée est très forte, donc pense à venir tôt si tu projettes de voir le spectacle!

Etape 2: plages d’Uluwatu

Uluwatu regorge de petites plages et criques où, une fois n’est pas coutume pendant ton séjour, tu pourras te baigner.
Si tu es en scooter, profite de ce temps pour te balader et t’arrêter quand les plages que tu peux voir depuis la route te semblent attractives.
Certaines, entretenues, ont un accès payant. C’est le cas de Padang Padang beach, visible depuis un pont sur la route, qui semble jolie et propre, et dont l’entrée coûte 10.000Rp.
Mon coup de coeur pour une plage hors des sentiers battus, c’est Impossible Beach. Ne la cherche pas sur Google Maps, je suis tombée dessus par hasard en cherchant Binjin beach. Pour découvrir ce petit joyaux secret, va vers le Radison Blue. A partir de là, tu auras 5 minutes de marche pour arriver sur cette petite plage peu fréquentée et gratuite. Belles vagues et eau délicieuse au programme!

Etape 3: Dernier sunset et aéroport

Si comme moi tu as opté pour un vol avec China Eastern, tu as la chance de pouvoir profiter d’une dernière vraie soirée sur Jimbaran et d’un repas sur la plage avant de te rendre à l’aéroport. Profites-en!
Pour info, un Gojek jusqu’à l’aéroport depuis Jimbaran coûte environ 27.000Rp seulement, contre 120.000Rp en taxi! Tu seras à l’aéroport en moins de 10 minutes, et le check-in est plutôt fluide.
Je n’ai alors plus qu’à te souhaiter bon retour!

Tu as aimé cet itinéraire?
Tu as testé des adresses que tu voudrais partager?
Fais-le moi savoir en commentaire!

Date de mon voyage à Bali: Avril – Mai 2019

Write A Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Change Language
%d blogueurs aiment cette page :