Cet article est rédigé depuis des MOIS, et n’attend plus que les illustrations – nombreuses – de ces magnifiques spots de plongées. J’ai tout de même décidé de le publier finalement pour aider les lecteurs qui, en cette saison parfaite pour la plongée, sont en quête d’inspiration sur leur prochain voyage plongé! Je te demande donc un peu d’indulgence pour ces photos et videos à venir 🙂

Tous les fans de plongées semblent s’accorder sur une chose : les PHILIPPINES, c’est LE spot à ne pas rater ! Du coup, en y habitant à plein temps, difficile de résister à cette tentation. J’ai donc passé mon Open Water Certificate (le niveau 1, la base quoi).

Voici la liste des quelques lieux retenus pour des plongées à couper le souffle (liste non exhaustive) !

  • Anilao, Batangas
  • Malapascua, Cebu
  • Manta Bowl, Ticao
  • Bohol
  • Apo Island
  • Coron, Palawan
  • Subic, Luzon
  • Tubattaha
  • Isla Verde, au large de Batangas
  • Puerto Galeras
  • Siquijor

Anilao, Batangas

Je dois dire que j’ai plongé pour la première fois de ma vie à Anilao. J’y suis retournée à de nombreuse reprise avec autant d’émerveillement. Et, par la suite, aucun site ne m’a semblé aussi beau, par ses couleurs, la diversité de sa faune et sa flore, les tortues et les bancs de poisson qu’on peut y trouver… C’est un lieu absolument incroyable, magique, avec plusieurs sites de plongée variés y compris des épaves (bancas…) et des bâtiments immergés (casino notamment)

Malapascua, Cebu

Autre grand moment : la première plongée avec des requins qui est aussi la première plongée profonde. C’est à Malapascua., au nord de l’île de Cebu Un départ à 4h du matin en pleine nuit et une plongée en eau sombre jusqu’à 30 m de fond, avec une visibilité très limitée et à l’affut des très rares requins-renards qui viennent se laver dans cette station de nettoyage. Un moment un peu angoissant au départ, quand dans la vision floue et vide on se remémore les images des Dents de la Mer. On appréhende la rencontre. Sera-t-elle frontale ? Brusque ? Et puis, le moment magique arrive. Un requin s’approche, de côté, doucement. Sa longue queue ondule élégamment derrière. La plongée, unique, semble courte soudain. Après quelques passages de mon nouvel ami, il est déjà temps de remonter à la surface. A faire absolument !

Manta Bowl, entre Ticao et Donsol

Je citerai aussi les incroyables plongées dans le Manta Bowl, car même si les raies manta n’étaient hélas pas au rendez-vous, ce fut ma première rencontre avec des requins baleine (vus du dessous), les plus grands poissons du monde (environ 18 mètres ou plus en taille adulte), tandis que nous luttions contre un courant très fort dans cette station de nettoyage en pleine mer entre Ticao et Donsol. Une très belle journée, proposée avec un enchaînement de 3 plongées dont une à San Miguel sur Ticao (l’occasion pour le dive master de tester le niveau de ses plongeurs en quelques sortes) et deux dans le Manta Bowl.

Bohol

De beaux fonds coralliens également à voir autour de Bohol. Beaucoup de plongeurs optent pour une plongée depuis Panglao, car c’est le spot le plus touristique de l’île qui allie donc praticité, accessibilité et multitude d’offres. Pour ma part, je n’ai pas testé ce côté de l’île, et j’ai préféré découvrir les fonds marins du côté de Anda. Au bout de 2 minutes, j’y avais déjà vu 2 belles tortues !

Apo Island, au large de Dumaguete

En parlant de tortues, il ne faut surtout pas rater Apo Island ! J’ai particulièrement apprécié de pouvoir y séjourner 3 jours, au calme, tandis que la plupart des visiteurs viennent plonger sur ses côtes jusqu’à environ 15h puis repartent dans des resorts tout confort sur les côtes proches de Dumaguete. A savoir, il y a 2 hébergements, sommaires mais très corrects, sur place. Pas d’électricité à plein temps, ni d’eau chaude mais le luxe absolu en termes d’accès à la mer. L’hôtel dispose d’un petit centre de plongée : 1000 pesos par plongée matériel inclus (pas de dernier cri mais suffisant). Les fonds marins et les murs coralliens y sont très impressionnants, et il n’est pas rare d’y voir des tortues !

Coron, Palawan

Dans la suite des sites d’intérêt que j’ai personnellement testés, je mentionnerai Coron, à Palawan, très connu pour ses nombreuses épaves datant de la 2e guerre mondiale. Hélas, lorsque je m’y suis rendu pour plonger, la région était sujette à un gros typhon et les bateaux étaient interdits de navigation dans les grandes eaux. Pas d’épaves donc, mais tout de même une solution de replis insolite : une plongée en eaux douces, dans les eaux du lac Baracuda. Ce lac a la particularité de présenter des thermoclines, des couches d’eau de différentes températures, qui passent du très chaud (proche de 40 degrés je pense) au froid (plutôt 20 ou moins, le contraste est saisissant !). Peu de faune si ce n’est des langoustines et quelques poissons sans couleurs notoires mais l’expérience, en maillot de bain et non en combi, est intéressante à vivre !

Subic, ancien port militaire

Subic, à 3 heures de route de Manille, est également un site très célèbre pour ses épaves de la 2e guerre mondiale. Il s’agit d’un port industriel, et d’un ancien port militaire américain. Les eaux sont grises et peu accueillantes en comparaison d’autres sites philippins. Il s’agit principalement de plongées techniques. Il ne faut surtout pas y aller sans guide car apparemment il est aisé de se perdre dans les grosses épaves. Si tu as peu de temps à passer aux Philippines, ce n’est pas le site que je te recommande en priorité pour plonger.

Autres spots de plongée fabulauex à découvrir

Et parmi les sites formidables dont j’ai entendu parler sans avoir le temps encore de les voir, mes amis m’ont recommandé :

  • Tubattaha : pour les plongeurs expérimentés, en saison : expériences de 5 jours à raison de 3 ou 4 plongées par jour, pour y voir tous les gros poissons – requins de toutes sortes (tigre, marteau, bulldog, baleine, …), raies, etc.
  • Isla Verde : apparemment l’un des plus beaux spots pour la macro, très coloré. Forts courants donc pas toujours praticables. Bien se renseigner avant. Accessible depuis Batangas ou depuis Puerto Galera.
  • Puerto Galera : encore un spot très accessible depuis Manille, avec une courte traversée en bateau depuis Batangas !
  • Siquijor, entre les îles de Negros (Dumaguete) et de Cebu

Et toi, as-tu expérimenté l’un de ces sites ou d’autres que tu voudrais recommander?

Laisse tes suggestions en commentaire !

Author

Write A Comment

Translate »