Orgie de moules à la Braderie de Lille

Chaque année, le premier week-end de Septembre donne lieu à un événement populaire joyeux dans le Nord de la France: la Braderie, à Lille. C’est cette escapade, testée ce week-end, que je te propose de découvrir aujourd’hui. A mettre dans ton agenda de l’an prochain!

Il est dit que le Nord est un pays de bradeur, Lille ne fait pas exception: bien que l’ouverture officielle de la célèbre vente soit le samedi à midi, des bradeurs s’installent dès le vendredi et la fête bat son plein dès le début du week-end.

Au programme: chinage, bière, moules frites et musique dans un décors de belle architecture en brique rouge! Avec cette année un temps ensoleillé exceptionnel: j’ai l’impression d’avoir plus bronzé en deux jours à Lille qu’en 3 semaines sur la Côte d’Azur.

Vieux Lille

Imagine un centre-ville qui se transforme toute entière en un immense vide-grenier où professionnels antiquaires et particuliers viennent proposer leurs objets aux badauds en quête de bonnes affaires. La plupart des magasins jouent aussi le jeu en affichant quelques articles à prix bradés – une sorte d’après-soldes!

Les meilleures affaires sont évidemment plutôt en tout début de braderie (pour les petites trouvailles rares et insolites) mais surtout le dimanche après-midi pour avoir les meilleurs prix.

Et pourtant, ce n’est pas vraiment ça que les gens viennent chercher. Enfin, ce n’est pas vraiment ça. Tout ça ne semble qu’un prétexte, une grande excuse pour festoyer et boire de la bière avec ses amis. Dès l’arrivée à la gare, nous tombons sur des stands de bière sponsorisés animés par des DJ et leurs basses parfois un peu abusives pour 11h du matin.

Mais surtout, la braderie ressemble à un grand prétexte pour se casser le bide à coup de moules frites! C’est LE plat de l’événement, proposé partout, à toutes les sauces. Les coquilles s’accumulent tout le weekend et seront ensuite transformées en matériaux de construction. Par endroits, le jus de moules mélangé à la bière coule dans les caniveaux. Les plus surprenantes (pour moi), ou devrais-je dire odorante: les moules au maroilles, un fromage (fort!) local. Attention l’odeur! Mais en bouche, combo gagnant, c’est délicieux.

Bref, des moules, partout, partout. Impossible d’y échapper! Et c’est comme ça que j’ai goûté mes premières. Façon thaï, généreuses et charnues, avec un agréable goût de citronnelle et pas piquantes contrairement à ce que le nom laisserait penser. C’était en terrasse, en plein cagnard* comme on dit chez moi, au restaurant Coke que je recommande vivement malgré les prix un peu plus élevés que la moyenne (moules-frites marinières ou thaï, 16€, contre environ 13,50€ dans les autres établissements; menu avec pinte de bière bio, 22€).

En parallèle de la Braderie, les petits et grands enfants trouvent aussi leur bonheur à la foire aux manèges, une fête foraine digne de ce nom. Enfin, je ne peux juger qu’au niveau sonore des cris d’excitation (et de peur) des courageux qui s’y risquent, car moi pas moyen de m’y faire monter! Tu trouveras aussi là les méga camions reconnaissables entre tous. Tu sais, ceux qui affichent des gaufres dégoulinantes de Nutella et Chantilly avec les petits bonbons dessus, et les cornets de chichis tout chauds enrobés de sucre qui laissent tes doigts tous collants! Bref, tout ce qu’il faut pour la touche sucrée du dessert ou goûter, pour achever de te remplir le bidou s’il y reste de la place après les moules.

Foire aux manèges

Pas d’inquiétude, pour digérer ces douceurs rien de mieux qu’un bon bain de foule entre les stands de la braderie.

Soyons honnêtes: à certains endroits la densité est telle que tu ne penseras même plus à lorgner les étalages, trop occupé à ne pas te faire écraser le pied par les mères ayant décidé de sortir leur progéniture en poussette dans cette cohue (#kamikazes) ou de ne pas toi-même réduire en bouillie les patounes d’un pauvre chien forcé à la promenade par un maître chineur.

Et ne t’avise même pas de ralentir pour t’intéresser à un objet au risque qu’un parisien de passage ne t’engueule pour avoir ralenti!

Bon, cette scène bien réelle n’est heureusement pas généralisée sur la totalité de la Braderie mais attention quand même aux heures de pointes.

Et c’est là, en observant les offres des bradeurs, que tu te dis qu’il faut de tout pour faire un monde. Que vraiment TOUT s’achète et tout se vend. Et tant mieux!

Au passage, conseil d’amie pour ne pas perdre tes amis: adoptez tous le même chapeau, idéalement coloré! Beaucoup de bar et de sponsors en distribuent, les nôtres étaient en paille avec un ruban rouge et à 7 personnes autant te dire que ça nous a sauvé de la dispersion plus d’une fois!

Tu apprécieras sans doute une pause fraîcheur après tant d’efforts. Evidemment, difficile de passer à côté des nombreuses bières locales qui coulent à flot dans les bars, les pubs et même les stands provisoires installés dans les rues (compte entre 5 et 7€ pour une pinte)

Ambiance pique nique

En soirée, alors que les exposants remballent leurs affaires et que les professionnels s’apprêtent à passer la nuit sous tente sur leur stand, les rues s’animent peu à peu au son de musiques éclectiques et dansantes pendant que les lillois et autres visiteurs du jour patientent devant les estaminets* bondés.

Car oui, pour déjeuner ou pour dîner il te faudra un peu de patience pour manger, et bien sûr plus ton groupe d’ami est grand plus les tables disponibles se font rares (donc si tu as faim, sème-en quelques-uns en route!). Apparemment Le Vieux de la Vieille est recommandé dans le Vieux Lille. Pour ma part je me suis délectée chez Vivat Factory d’une bonne carbonnade flamande une autre spécialité de la région à base de bœuf mariné.

Je te conseille d’aller faire un tour vers la place Notre-Dame de la Treille: bons restaurants à l’ambiance sympathique et terrasse, brass-band, fanfares et DJ ambiance dancing des années 90. Arrosage au champagne, et en guise de serpentin, des rouleaux de PQ qui s’envoient d’un bout à l’autre de la foule animée. Toujours dans une atmosphère bon enfants.

En résumé, à seulement une heure de train de Paris, ou 2h30 de voiture, c’est un très bon plan pour venir passer le week-end et s’aérer dans la bonne ambiance chti.

Lille, France

Tu as un commentaire, une question, une suggestion? Dis-le moi ici!

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.